Des grenouilles aux champignons

Je fouille dans mes archives photographiques du bois, il y a toujours à faire, classement, tri, projet de nouveau livret. Au bout de quelques heures, passées en 2022, je me dis, me demande, constate, peut-être à tort mais tout de même, c'est ici une évidence, l'année commence avec les grenouilles et se termine avec les... Lire la Suite →

Le début

La voilà de retour, la grenouille tant attendue. Elle parait seule pour le moment, les autres ne sauraient tarder. Alors en ce jour exceptionnel, aussi parce que le soleil s'est montré très clément, voici les deux pages du jour de mon journal La traversance dédié au jardin et au bois. L'observation continue. (pour y voir... Lire la Suite →

L’image du jour

S'il ne fallait en garder qu'une ce serait ce pic épeiche se nourrissant de la bonne graisse de tournesol aux arachides. Toujours la femelle. Une belle leçon d'équilibre où la queue joue un rôle essentiel. Elle est restée longtemps se tournant à droite, se tournant à gauche. Elle n'est repartie que repue. Les chardonnerets ont... Lire la Suite →

Où il est question d’un retour

Ça fait quelques mois que l'idée du retour au blog me titille. Mais bêtement mon clavier est resté froid jusqu'à ce jour. Ne suis-je donc plus capable d'aligner des mots en ces lieux pour parler de mes passions ? Aujourd'hui, une brèche semble s'être ouverte, je me cramponne aux mots d'une grande adoratrice de la... Lire la Suite →

Le silence des têtards

Le 14 mars, je publiais l'article "brrrrrroooooonnnnnnn" sur l'accouplement des grenouilles rousses commis dans le plan d'eau de mon jardin. Un mois plus tard, il est temps de vous donner des nouvelles de ces petits batraciens. Les oeufs ont profité d'un rayon de soleil pour commencer à éclore. Très vite la surface de la mare... Lire la Suite →

« brrrrrroooooonnnnnnn »

De la continuité comme un ronron de batracien roux. Une vibration basse presque continue. On se croirait en pleine méditation bouddhiste. Elles sont bien de retour, derrière la barrière des chants des oiseaux. Accrochées aux reflets miroitants de l'étang - une toute petite mare en fait mais la taille importe peu. Quand les princes charmants... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑