Les guêpes

Cet été il y avait un bourdonnement incessant dans le bois. Les guêpes furent nombreuses et j'ai pu les observer à loisir. J'ai déjà posté ici certaines photos que vous retrouverez ci-dessous surtout dans la première planche. Ces trois pages font partie d'un ouvrage que je tente de mettre en forme sur les animaux du... Lire la Suite →

Une pomme très prisée

Assise sur le banc devant la mare aux grenouilles, je me demandais si les lentilles d'eau qui en recouvrent la surface formaient une couche suffisamment résistante pour empêcher les feuilles du bois de couler au fond. Ce qui me conviendrait bien, évitant ainsi une accumulation de déchets, verts mais non moins envahissants dans ce plan... Lire la Suite →

Ce petit lien insondable

Il est venu me chercher alors que la nuit tombait dans le bois... Pff, il me parait si présomptueux d'affirmer ceci, de m'emparer d'un acte en satisfaisant mes désirs d'humaines explications, soit que cette petite boule de plumes m'ait crue perdue... ou qu'elle ait craint que les ombres de la nuit s'emparent de moi... que... Lire la Suite →

Ancrée la tête en l’air

Temps gris, mais dès que j'arrive au bois je mets mes bottes et je prends le sentier qui passe près de la maison, je le suis un peu puis je bifurque sur un autre peu voyant celui-ci, il faut enjamber les ronces, ne pas se laisser accrocher. Il va sa courbe qui se perd sous... Lire la Suite →

Comme une fissure dans mon espace-temps

C'était le week-end dernier. Ciel bleu et plein soleil. Nous sommes au bois, samedi après-midi, je marche dans la partie du sentier que j'ai l'habitude de parcourir. Je vais relever mes souvenirs. Ici, les fougères sont passées du rouille sublime au brun sec et cassant, là le nid de guêpe est désormais infiniment vide... Je... Lire la Suite →

Note du 16 novembre 2018

J'arrive au bois. Ouverture des volets puis nourrir les oiseaux. Un bourdonnement très près de moi, si près que je n'arrive pas à distinguer s'il s'agit d'une guêpe ou du frelon qui squatte le jardin, le corps est flou, là juste à hauteur d'yeux. L'animal colle, enfin je vois, c’est bien une guêpe. Peut-être celle... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑