Comme une fissure dans mon espace-temps

C'était le week-end dernier. Ciel bleu et plein soleil. Nous sommes au bois, samedi après-midi, je marche dans la partie du sentier que j'ai l'habitude de parcourir. Je vais relever mes souvenirs. Ici, les fougères sont passées du rouille sublime au brun sec et cassant, là le nid de guêpe est désormais infiniment vide... Je …

Lire la suite de Comme une fissure dans mon espace-temps

Tissage Tressage à la Fondation Villa Datris (L’Isle-sur-la-Sorgue) (V3)

... quand la sculpture défile. En 2011, la Villa Datris ouvrait ses portes au public. Ce centre d'art privé a pour vocation de promouvoir la sculpture contemporaine à travers la présentation d'une exposition annuelle thématique. Le mécénat étant au coeur de la politique culturelle de cette fondation, l'accès aux expositions est gratuit. Cette année l'art …

Lire la suite de Tissage Tressage à la Fondation Villa Datris (L’Isle-sur-la-Sorgue) (V3)

Mademoiselle – exposition au CRAC de Sète (V2)

Ce voyage, nous le faisions essentiellement pour nous rendre au Miam, Musée International des Arts Modestes. Cette visite me paraissait nécessaire depuis que j'avais vu l'exposition Plus jamais seul, d'Hervé Di Rosa, à la maison rouge (lire mon article sur le bocal). Mais, et j'avais pourtant vérifié (mal sans doute) que le musée était ouvert …

Lire la suite de Mademoiselle – exposition au CRAC de Sète (V2)

Musée Soulages, à Rodez (V1)

Une petite semaine pour un voyage de 2000 km en voiture à travers la France, où il était prévu de visiter le musée Soulages, à Rodez (lieu de naissance de l'artiste), le musée international des arts modestes, à Sète, et l'exposition Tissage Tressage, à la Villa Datris à L'Isle-sur-la-Sorgue. Et bien sûr, d'admirer les magnifiques …

Lire la suite de Musée Soulages, à Rodez (V1)

ON AIR, carte blanche à Tomas Saraceno – Palais de Tokyo (vernissage)

"Tomas Saraceno vit et travaille sur et au-delà de la planète Terre. Son oeuvre peut être vue comme une recherche continue s'inspirant des mondes de l'art, de l'architecture, des sciences naturelles, de l'astrophysique et de l'ingénierie..." vocabulaire : écosystème en mouvement - chorégraphie à plusieurs voix entre humains et non-humains - rythmes - trajectoires - …

Lire la suite de ON AIR, carte blanche à Tomas Saraceno – Palais de Tokyo (vernissage)

Du côté des petites heures

Cet été j'ai amassé beaucoup d'images qu'il me faut encore trier, traiter, assimiler, afin de concrétiser quelques projets qui me tiennent à coeur. Je suis le rythme des saisons, ce que m'offre et me révèle le bois. Ce que j'en comprends en y mettant toujours un maximum d'humilité. Pardi, les bourrasques du doute ne sont-elles …

Lire la suite de Du côté des petites heures

Les petits de Nanny

L'hiver dernier elles étaient deux pinsonnes des arbres et un mâle à venir grappiller quelques reliefs des boules de graisse que mésanges et sittelles faisaient tomber à terre. Oiseaux discrets ne cherchant jamais la bagarre, tranquilles mais pas peureux. Au printemps j'ai rarement aperçu le mâle et plus vu une des femelles. Celle qui restait …

Lire la suite de Les petits de Nanny

Lili la libellule qui fait basculer l’horizon

Elles sont rares, mais là elles étaient trois à voler dans le jardin. L'une d'elle s'est posée sur un tuteur. Je me suis approchée... tout doucement... encore un peu. Elle ne semblait pas me craindre. Alors j'ai commencé à lui parler - on ne se moque pas, c'est un besoin chez moi de parler au …

Lire la suite de Lili la libellule qui fait basculer l’horizon

Le poster du mois – La traversance

Se lever tôt le matin et partir seule à travers bois, longer les champs jusqu'au bout des falaises. Vibrer au souffle des lumières. Seule, vraiment ? Justement non. Balade bonheur et sérénité. Accueil et ravissement. L'instant précis où le moment est parfait et la joie absolue. Et ceci sans cesse recommencé. Et penser au poète, …

Lire la suite de Le poster du mois – La traversance

Enfance – Palais de Tokyo 2018

Alors oui, le 21 juin au soir, comme prévu ici-même, je suis allée au vernissage des nouvelles expositions du Palais de Tokyo, beaucoup plus légères que la dernière série. Enfance, pensez, on est tous concernés. Et avec le titre complet Enfance, encore un jour banane pour le poisson-rêve. Moi, je décolle. Un peu... pas mal... …

Lire la suite de Enfance – Palais de Tokyo 2018

Errance

En cette heure où trépasse L'enchantement des fées L'écho des âmes lasses Miaule sa mélopée J'y attends mon amant Le vent et ses murmures Les ronces s'opposant A ma charnelle armure Le sentier s’est enfoui Et mes pas se dérobent Dans l’indécence inouïe Des songes qui m’enrobent Accroupie sous les ombres Je me fais animal …

Lire la suite de Errance

Photo de famille ou quand le soleil brille les grenouilles sont aussi à la fête

Ça, c'est la mare quand elle sert de miroir au ciel. Je vous ai déjà donné un aperçu de la vie dans ce paisible plan d'eau, sur "Brrrrrroooooonnnnnn" et "Le silence des têtards". Ce petit  monde se porte à merveille. Si ce n'est que je constate un abaissement du niveau des eaux de quelques six …

Lire la suite de Photo de famille ou quand le soleil brille les grenouilles sont aussi à la fête

Conte à rebours pour funambule énamourée

Juste avant de partir, "attends, attends-moi, je peux ?", j'ai ressenti ce besoin plus fort que tout de prendre encore le sentier dans le bois, pour croire que cette fois-ci il me garderait dans une bulle du temps. Le sentier monte un peu entre les grands arbres et les jeunes que je ne manque jamais …

Lire la suite de Conte à rebours pour funambule énamourée

« brrrrrroooooonnnnnnn »

De la continuité comme un ronron de batracien roux. Une vibration basse presque continue. On se croirait en pleine méditation bouddhiste. Elles sont bien de retour, derrière la barrière des chants des oiseaux. Accrochées aux reflets miroitants de l'étang - une toute petite mare en fait mais la taille importe peu. Quand les princes charmants …

Lire la suite de « brrrrrroooooonnnnnnn »

Mon paradis sous le soleil de février

La mare est gelée mais les batraciens sont de retour, j'ai entendu le petit "brrronn" tout doux de mes p'tits crapauds... ou de ma princesse aux belles cuisses. Dame nature est en retard, il y a un an jour pour jour, Adam et Eve s'accouplaient gaiement dans leur paradis retrouvé. Mais d'abord, des nouvelles de …

Lire la suite de Mon paradis sous le soleil de février

Bilan créatif 2017

Etrangement vivre sur deux lieux (quatre jours ici, trois là-bas) n'a pas nuit à mon travail de création. Bien au contraire, j'ai appris à mieux organiser mon temps, à ne pas remettre au lendemain (fichue procrastination), à faire ici les travaux sur ordinateur, l'impression, les plans, là-bas le dessin, les photos... Pressée par une petite …

Lire la suite de Bilan créatif 2017

Les fantomatiques – suite impromptue

Encore quelques tableaux pour une suite impromptue dans la vie des Elles, presque toutes réunies pour un week-end au bois un peu déjanté. Je vous propose d'entrer dans l'album pour aborder une des histoires possibles, dont je ne trace que quelques lignes. (modèles dans l'ordre d'apparition pour ces Fantomatiques : Béatrice, Sophia, Céline, Héloïse, Loretta …

Lire la suite de Les fantomatiques – suite impromptue

Une partie scrabbleuse

C'était une soirée d'hiver qui s'annonçait paisible et douillette, un bon livre entre les mains, le feu m'endormirait sur le divan. L'idéal pour attraper les rêves. Je terminais de fixer mon appareil photo sur le trépied afin d'être prête pour les macrophotos du lendemain, lorsqu'elles sont arrivées, quatre d'entre elles du moins, apparues subitement d'une …

Lire la suite de Une partie scrabbleuse

Bord du monde

Que sont ces autres dimensions rendues perceptibles après l'averse ? Invitation au voyage dans des paysages d'or et d'argent, de tons ocres et verts, architectures fondées sur l'improbable, au hasard d'un support, vulnérables structures enfantées dans l'enchantement de l'éphémère intemporel. Voir. Ces champs de colza ou de blés en herbe, ces arbres accompagnant le cours …

Lire la suite de Bord du monde

C’est tous les jours que le monde nait

Je me suis réveillée comme d'habitude, levée pour préparer notre départ de la maison. Fin de week-end, ce lundi matin, le devoir de reprendre le chemin de nos habitudes parisiennes. J'entendais chanter les oiseaux depuis un moment déjà. J'avais commencé par prendre une douche, puis j'ai tiré les rideaux de ma chambre. Il devait être …

Lire la suite de C’est tous les jours que le monde nait

Crapauds – la saison des amours

Fin février 2017 - les crapauds sont revenus dans le petit plan d'eau qui se trouve dans mon jardin. L'année dernière, lorsque je suis arrivée, un peu tard, les tétards étaient déjà dans l'eau. Alors cette année, premier hiver passé dans la maison, premier printemps à découvrir, j'attendais, je me demandais, et j'ai su, dès …

Lire la suite de Crapauds – la saison des amours