Ce petit lien insondable

Il est venu me chercher alors que la nuit tombait dans le bois... Pff, il me parait si présomptueux d'affirmer ceci, de m'emparer d'un acte en satisfaisant mes désirs d'humaines explications, soit que cette petite boule de plumes m'ait crue perdue... ou qu'elle ait craint que les ombres de la nuit s'emparent de moi... que... Lire la Suite →

Comme une fissure dans mon espace-temps

C'était le week-end dernier. Ciel bleu et plein soleil. Nous sommes au bois, samedi après-midi, je marche dans la partie du sentier que j'ai l'habitude de parcourir. Je vais relever mes souvenirs. Ici, les fougères sont passées du rouille sublime au brun sec et cassant, là le nid de guêpe est désormais infiniment vide... Je... Lire la Suite →

L’esprit de la licorne

Il y avait cette dame qui nouait son voile autour de la lance d’un chevalier. Un vieux film dont il ne me reste que cette séquence en mémoire. Évidemment, le bel écuyer triompherait de tous les duels. J'étais petite fille, et je marchais dans le grand parc qu'il me fallait traverser pour me rendre à... Lire la Suite →

Labyrinthes : présent et origine

En 2002 j'écrivais un texte sorti de je ne sais où d'un coin de ma tête, de mon coeur, de mes entrailles, ainsi se révélait Jodhra, petite créature perdue dans une fracture du temps. Au fil des ans, du regard de Jodhra se sont développés les labyrinthes, monde parallèle à celui dans lequel je vous... Lire la Suite →

Au bonheur de Cyprien

Après avoir quitté Cyprien sur un coup de tête à bord du bocal avec oiseaux, clones et maitre chanteur, Loretta a enfin accepté d'ouvrir à son amoureux les portes de la forêt des Miroirs dans laquelle elle s'était posée il y a deux ans déjà (quelques cartes postales retrouvées ici). Cyprien est évidemment fou de... Lire la Suite →

Un jeu de mots pour l’été

J'ai écrit le texte ci-dessous en utilisant neuf mots imposés sur le blog des Oulimots. Ce que je vous propose aujourd'hui, c'est de tirer sept (7) mots de ce texte (sans toutefois utiliser les mots de la contrainte originale que vous trouverez sous le texte), et d'écrire à votre tour un texte court selon le... Lire la Suite →

Quelque chose de rouge

Peut-être une nouvelle série, on verra. Une mosaïque à base de mes photos et un texte court. Mille possibilités. Partons cette fois de quelque chose de rouge. Si je vous dis «quelque chose de rouge», je pense d’abord au sang, bien sûr, le sang de la vie à la mort. Il pourrait s’écrire une histoire... Lire la Suite →

Errance

En cette heure où trépasse L'enchantement des fées L'écho des âmes lasses Miaule sa mélopée J'y attends mon amant Le vent et ses murmures Les ronces s'opposant A ma charnelle armure Le sentier s’est enfoui Et mes pas se dérobent Dans l’indécence inouïe Des songes qui m’enrobent Accroupie sous les ombres Je me fais animal... Lire la Suite →

Engloutie

Il pleut. Désespérément. Le ciel est plombé comme le toit d'une cathédrale. On pourrait presque le récupérer pour en faire des oeuvres kieferiennes. Mais des livres de plomb risqueraient de me saccager le moral, et ça, j'ai pas envie. Alors on part en balade. Le bien de la terre ici, c'est qu'elle absorbe, et que... Lire la Suite →

Renaissance – Loretta

La première à sortir de terre fut Loretta. Une main, un bras sur lequel elle prit appui pour extraire le reste de son corps. A genoux sur la terre meuble mêlée aux feuilles desséchées, elle resta un moment prostrée. Ses narines humèrent la douce odeur du sous-bois. Elle reconnaissait les arbres, ils avaient à peine... Lire la Suite →

Alors tu tomberas en silence

"...lorsqu'il me faudra affronter le noir cavalier : mon recours, le seul, sera de lui lancer aux yeux cette poignée d'amour fou sur quoi mes mains, toujours se sont refermées. Ce lent regard sur l'enfant, sur le ciel, sur le vide." Christian Bobin - L'enchantement simple Et toi qui es tu ? La chose qui... Lire la Suite →

Le selfie et la galette – Béatrice amoureuse

"Tu me fais goûter ta galette ?" demande gentiment le loup. "Tu fais un selfie ?" lui répond Béatrice. C'est à peu près là que nous en étions. Un frémissement dans les circonvolutions labyrinthiques. Mais où est passée Béatrice ? c'est la question qui se chuchote de feuille en feuille, de marge à marge. Loretta... Lire la Suite →

Work in progress

J'ai toujours ce projet de sortir de l'état de brouillon ce gif que j'avais réalisé entre décembre 2015 et janvier 2016. Le problème du gif c'est que ça pèse vite très lourd, donc on diminue la taille et on supprime des images ce qui donne une impression très saccadée. Et puis ça saoule si on... Lire la Suite →

Sauter courir bondir et puis flotter

J'allais rater ma station. Je devais ? L'homme venu s'asseoir sur la banquette en face de moi me fit réagir avec son allure de ne pas y être : somnambule ? J'attrapais mon manteau et allais me précipiter vers la sortie. Un regard en arrière. Il y avait deux sacs sur la banquette où j'étais... Lire la Suite →

De larmes et de rires

J'aurais pu intituler cet article "Clin d'oeil du parafer", vous savez cet endroit où j'allais toucher terre après une vie d'errance, où dans l'enthousiasme où je me trouvais je voulais faire danser les anges. Les anges se sèchent les plumes auprès de la cheminée - la Picardie est un lieu de tempêtes et de déluges... Lire la Suite →

Le fossoyeur est amoureux de la funambule

D'hier à aujourd'hui. Hier, c'est juillet 2004, j'avais posté ce texte sur mon site de l'époque :  L'autre - dimension. J'écrivais alors un récit en images et mots. Si je ressors ce texte et cette image (j'ai eu ma période pomme) du placard c'est que les personnages sont venus me titiller ce week-end pour se... Lire la Suite →

Embarquement pour un monde vivant

L'idée c'était de juste publier ce dessin (en bas de l'article), sans mot, comme ça. Je lui cherchais un titre, hum... L'embarquement pour Cythère ? c'est ce que les publicités au sol proposent. Et si le tableau est loin de celui de Watteau, je sais bien ce que j'ai voulu y mettre. Mais voilà, Béatrice... Lire la Suite →

Voeux de liaisons

je voudrais des mots comme des voiles non pour faire voguer les âmes mais pour faire danser les corps perdus ils chercheraient la juste démesure avant de se grouper modeler la matière la chair la peau les fluides et les courbes folles exclamations ponctuées de languissantes chevauchées dans les marges d’une page effleurée par la... Lire la Suite →

Ô temps mon ami

Si je donnais une image au temps, ce serait celle du feu qui dévore la matière. Cette bouche béante expirant la fournaise fit ce soir-là bondir mes souvenirs. Ces ruines parfaitement réparties dans un fabuleux chaos me replongent soudain dans un rêve expressif qui me traversait il y a des années. Je me dirigeais vers... Lire la Suite →

Loretta Saoulevent

Je m'appelle Loretta Saoulevent. Je suis née le jour où je me suis embarquée sur le "radeau des anges perdus". Seule à bord, à la fois capitaine et soumise au destin. Et puis je suis tombée. Ma nouvelle vie a commencé. Blablabla. Le seul fait avéré dans cette histoire c'est que pas un jour ne... Lire la Suite →

Etat des liens

Une double vie est difficile à gérer, surtout quand la troisième en est le souffle même. La sérénité, ce n’est pas près de toi que je la trouverai, Centaure, sous tes apparats fiers de déesse, tu te joues trop de moi en envoyant tes lianes roncières en travers de mes pas. Je tombe et la... Lire la Suite →

La traversance BdC – 1

Avec ce premier numéro, je vous accueille dans la vie d’un bois enchanteur. Ce journal n’a pas la prétention d’être objectif ni rigoureusement campé dans la réalité. Il relate des faits simplement vécus et ressentis... Alors si l'envie de feuilleter cette page vous tente, il suffit de l'agrandir...

Une partie scrabbleuse

C'était une soirée d'hiver qui s'annonçait paisible et douillette, un bon livre entre les mains, le feu m'endormirait sur le divan. L'idéal pour attraper les rêves. Je terminais de fixer mon appareil photo sur le trépied afin d'être prête pour les macrophotos du lendemain, lorsqu'elles sont arrivées, quatre d'entre elles du moins, apparues subitement d'une... Lire la Suite →

L’homme buisson

Cache-cache dans la broussaille tirée à la plume je finirai bien par t'attraper. Sophia n'a rien dissipé des doigts troublant sa nuque pianotant à la recherche de l'accord parfait. En mode mineur de préférence mélancolie et abandon. Oubliée du temps, elle détonne incongrue dans la marge émergente. Abstinence verre vide main tremblante sur la dernière... Lire la Suite →

Elle était moi – dessin

Petit retour sur mon ancien blog dont je viens d'illustrer un des textes, profitant de l'occasion pour faire une relecture-correction, ce qui ne fait jamais de mal. Elle était moi, paraissait sur le blog le 03 septembre 2015. Vous pouvez retrouver ce texte en cliquant sur le titre ou bien en agrandissant (x2) la double... Lire la Suite →

Elles et mes sables mouvants

" Un jour, ils sont là. Un jour, sans aucun souci de l'heure. On ne sait pas d'où ils viennent, ni pourquoi ni comment ils sont entrés. Ils entrent toujours ainsi, à l'improviste et par effraction. Et cela sans faire de bruit, sans dégâts apparents. Ils ont une stupéfiante discrétion de passe-muraille. Ils : les... Lire la Suite →

Bord du monde

Que sont ces autres dimensions rendues perceptibles après l'averse ? Invitation au voyage dans des paysages d'or et d'argent, de tons ocres et verts, architectures fondées sur l'improbable, au hasard d'un support, vulnérables structures enfantées dans l'enchantement de l'éphémère intemporel. Voir. Ces champs de colza ou de blés en herbe, ces arbres accompagnant le cours... Lire la Suite →

L’enquête sur la mort du cygne

D'abord, mettons les choses au point, je n'ai pas choisi de tenir ce rôle, mais voilà, mon physique, mon allure, mon intelligence, ma vivacité, tout cela fait que je me retrouve aujourd'hui devant vous, maitre de cérémonie, ou plutôt détective enquêteur sur la mort d'un cygne. Evidemment, quand il est question d'anatidae, on sort les... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑