Cahier de réflexions

Et maintenant qu’est-ce que tu fais ? Où en est-on après le labyrinthe ? Les choses ne se passent pas tout à fait comme prévues. La reprise du blog mi journal intime et d’excercices, mi journal de vie, mi support de réflexion. Nous voilà avec trois « mi » pour un tout qui se dilate et se contracte. Un souffle.

quelques pages dépliées du Labyrinthe (les curieux agrandiront les images)

*

Je regarde les petites choses ci-dessous. C’est comme un miroir donnant sur le passé proche ou lointain. Je construis un monde avec des pierres légères qui auraient tendance à s’envoler si je ne les arrimais pas. Ça balbutie deci delà. Peut-être n’y aura-t-il rien d’autre. Je l’ai cru en ajustant la dernière page du labyrinthe. Peut-être en suis-je au moment de ma vie où tout est là près à être mis au propre. Mais à trainer dans les marges on finit par ramasser de nouveaux cailloux, par les rapporter dans son chez soi, son univers. Mon univers. Peut-on y échapper ? Je me retrouve armée d’une pelle et je creuse comme le fossoyeur de l’histoire qui ne cessera jamais d’être amoureux de la funambule. Je m’entoure, je fouille, j’ordonne, je deviens ce que je construis. Et il faut avancer.

livres cubes cartes mots dessins et ébauche de citadelle

*

Alors on étale devant soi, ici pour ne pas le perdre, un peu de ce qui pourrait servir, mais on est loin du compte. Par exemple, il s’agirait de continuer ce livre de photos des animaux du bois et du jardin dépliable à l’infini. Ah l’infini, j’ai toujours eu un peu de l’attrait pour les débordements, l’enivrement de l’illimité. Notez que de sites en blogs, ça s’est un peu calmé. Je crois. Ou peut-être dire que c’est un objet fini et qu’il faut maintenant en commencer un autre différemment, ou la suite qui viendrait se greffer dans les méandres de celui-ci. Toujours est-il qu’il forme enceinte autour du labyrinthe quand celui-ci s’ouvre. Ce n’était pas calculé, comme ne l’était pas non plus, l’enceinte plus haute, leporello des arbres du bois (visible sur l’article dédié au Labyrinthe). Je constate que j’ai commencé par les tours et je me suis rapprochée du centre.

livre de la vie animal du jardin et du bois

à suivre…

7 commentaires sur “Cahier de réflexions

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :