Troglodyte et Roitelet

Après celui sur le campagnol, voici le deuxième livret composé de dix pages de la petite encyclopédie visuelle du jardin, cette fois consacré aux deux plus petits oiseaux qui fréquentent les lieux : le troglodyte mignon (que je croise également souvent dans le bois) et le roitelet triple bandeau. Je n’ai pas souvent l’occasion de voir le roitelet, le troglodyte est bien plus présent. Il trouve ici nourriture (ici un petit limaçon dans le bec), matière à nid, et bassin de fraicheur.

Comme nous pouvons le voir, ces deux-là apprécient les bains. De préférence dans le plus petit bassin, déjà bien grand pour eux. Mais le troglodyte ne déteste pas avoir davantage ses aises dans un bassin plus grand.

3 commentaires sur “Troglodyte et Roitelet

Ajouter un commentaire

  1. le troglodyte a disparu du jardin, de mes jardins (champagne et provence)
    quant au triple bandeau, je ne l’ai vu qu’en provence, chez ma fille car elle vit en bordure de forêt
    aussi je n’arrête pas de cliquer sur tes photos et dessins 🙂 ❤

    Aimé par 1 personne

    1. ‘disparu’… J’espère que je reverrai bientôt le petit corps rondouillard du troglodyte fouiller dans les hautes herbes, qu’il aura survécu aux temps froids. Je ne l’ai pas revu depuis les premières températures négatives. J’imagine que le bois a des ressources mais ce doit être dur pour ces petits oiseaux qui ne vont pas aux mangeoires.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :