Ida ou le délire – Hélène Bessette

J’ai dévoré. Les mots déferlent, le rythme est effréné, le puzzle se forme, se casse, se refait sans cesse. On est remué, secoué, assourdi par ce court roman d’Hélène Bessette, dont Marguerite Duras disait : « La littérature vivante, pour moi, c’est Hélène Bessette, personne d’autre en France ». Ida ou le délire conte la mort accidentelle d’Ida la domestique. Le texte fait entendre les murmures d’Ida au sein des paroles chaotiques des femmes qui la côtoyaient au quotidien sans la connaître, atterrées du sale tour qu’Ida leur a fait en mourant. Ida, oiseau de nuit comme « Ceux qui n’ont droit qu’à l’obscur. Ceux qui sont là et qu’on ne voit pas. » Un livre absolument bruyant.

2 commentaires sur “Ida ou le délire – Hélène Bessette

Ajouter un commentaire

  1. Un tel écho, ta voix!
    Mes doigts ont tout de suite couru jusqu’au site de ma bibliothèque. La ville en a un exemplaire et on va le faire venir à deux pas de chez moi. Je l’aurai dans les semaines à venir. Je le prendrai et le lirai. Et je reviendrai te dire…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :