Je me retourne, tu ne me vois plus.

Il était ce jour de janvier 2023, un verdier qui venait de découvrir les graines de la Margelle. Celles-ci pourraient bien le nourrir en ces temps incertains. Accenteur Mouchet, que nous pourrions qualifier du plus cool des oiseaux tant il ne cherche jamais la bagarre, allant venant tranquillement parmi la gente aviaire, ne s’en laisse pourtant jamais conter.

Verdier se croyant tranquille se régalait quand Accenteur s’imposa doucement pour prendre part aux ripailles. Aussitôt Verdier se mit en position d’attaque. Accenteur réagit : Hein ? Quoi ? Non mais ça va pas ! il signifia vivement à Verdier qu’on ne le prend pas sur ce ton. Verdier aussitôt se retourne comme s’il allait bouder, mais c’est bien ainsi qu’il revêt sa cape d’invisibilité vis à vis de l’accenteur.

Cette autre scène se passe un peu plus tard le même jour. Les photos sont dans la galerie ci-dessous. Remarquons qu’Accenteur arrive toujours par le haut perché sur la branchette (photo 1). Pinson des arbres est là lui aussi au premier plan, il restera impassible pendant l’interaction des deux autres. Dès qu’Accenteur est descendu au sol (photo 2), un échange de regards a lieu. Immédiatement, Verdier prend sa position d’agresseur (photo 3) à laquelle répond fermement Accenteur. Verdier n’insiste pas, et comme la première fois, il se retourne laissant libre champ à l’accenteur (photo 4), qui, dès qu’il aura grappillé quelques graines laissera simplement la place à Verdier qui alors se replacera dans le feu de l’action (photo 5) et picorera à son tour. L’accenteur est maintenant dos tourné (photo 6), il reprend son attitude d’oiseau cool. Que pense donc le pinson des arbres de ces attitudes dont il est exclu et observateur. (la première fois que j’ai observé cette réaction, c’était de la part de Teddy (mon doux rouge gorge) qui, dans l’urgence de manger n’avait pas vu arriver la puissante sittelle, le rouge gorge s’était vivement retourné, elle l’avait alors ignoré)

(les photos souffrent d’un manque de lumière, j’ai poussé les ISO au maximum pour avoir un semblant de netteté, d’où le bruit dans l’image)

6 commentaires sur “Je me retourne, tu ne me vois plus.

Ajouter un commentaire

  1. J’y vois que la sixième ici… pas de diaporama. Quoique je fasse… clic à droite, clic à gauche… bref, tu vois l’genre. Je vais aller essayer à partir de mon portable… Mmmm, ça ne fonctionne pas non plus…
    Dans le lecteur WP, on voit les six photos du diaporama – mais elles sont fixes, l’une par-dessus l’autre. Bref, me suis dit que t’aimerais savoir.
    En attendant, ‘sont belles tes histoires d’oiseaux.

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci pour ton retour. Bien sûr que je veux savoir. Le petit bouton devrait se trouver dans l’image soit sur la droite soit sur la gauche, et sur mon smartphone c’est en faisant glisser l’image. Mais ça c’est sur mes appareils, il semble que wordpress me joue quelques tours. Je verrai sur mon ordi quand je me lèverai.

      Aimé par 1 personne

  2. Pour moi, ça fonctionne, je vois bien ton diaporama depuis tous mes appareils 👍
    J’ai aussi fait beaucoup de photos des verdiers car ce sont les plus virulents à la mangeoire, même si ce ne sont pas les plus nombreux!
    Je n’ai pas remarqué ces positions « d’invisibilité » dans mon jardin mais je sais que ta margelle est magique et qu’il s’y passe des ‘choses’ extra-ordinaires….d’où mon plaisir à suivre tes aventures 😊
    Jamais vu d’accenteur par chez moi, ni en Provence, alors suis attentive, au cas où 😅
    😘

    Aimé par 1 personne

    1. Ce matin j’ai enlevé le diaporama pour le remplacer par une galerie d’images.
      Pour ce qui est ce que j’appelle la « position d’invisibilité », je pense que c’est simplement une façon de reconnaître la dominance de l’autre oiseau, ce qui est suffisant pour faire régner la paix. Un langage maîtrisé entre les espèces. Je dis entre les espèces parce que les oiseaux de même espèce n’ont pas recours à cette façon de faire, la dominance est soit déjà établie (comme chez le rouge gorge qui vire spontanément tous les autres rouges gorges qui admettent visiblement cette façon de faire), soit elle se règle par un court combat comme ça peut arriver chez les pinsons des arbres, ou chez les verdiers. Ceci dit certains oiseaux sont parfois des belliqueux, par exemple un pinson des arbres qui se voulait très dominant, sale caractère, et attaquait tout ceux qui osaient venir manger dans ses plates-bandes, il s’est finalement fait rosser par deux fois, une par l’accenteur et l’autre par une mésange bleue qui est loin de se laisser faire malgré sa petite taille. Mais je n’ai vu ça qu’une fois, en général les pinsons savent se tenir.
      Pour la petite histoire des signes de printemps prochain, ça fait deux jours que le rouge gorge ne chasse plus l’autre rouge gorge (deux seulement cette année alors que c’est monté à quatre les années précédentes). Ça sent le printemps.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :