Quand le ciel vous tombe sur la tête

Le vent souffle sans répit depuis la nuit dernière, et parfois les rafales nous donnent l’impression qu’elles vont tout arracher. Alors me vient à penser d’aller faire des photos au coeur du bois, capter les mouvements et la furie du vent. Au moment même où j’émets cette idée insensée parait-il,  une vitre explose dans la pièce à côté. Une grosse branche vient de tomber de très haut abattant la clôture et éclatant le verre. Je ne vais peut-être pas sortir finalement, me vient à l’esprit que mon ange gardien est contre cette idée. Tout de même, on est bon pour faire bosser le vitrier maintenant., « mais c’eut pu être pire, ma chère ‘vy », me murmure la créature ailée, « la fenêtre est intacte et tu es encore entière, cela valait bien quelques bris de verre. Avoue que j’ai bien visé ».

Tu te fais encore passer pour un héros mon ange, non mais quel prétentieux tu es !

(à ceux qui ne connaîtraient pas mon ange gardien, Marelle… à cloche-pied dans les multivers, vous donnera une idée de son obstination à me sauver la vie).

7 commentaires sur “Quand le ciel vous tombe sur la tête

    1. Ah Gilles, je me souviens exactement du moment où j’ai pris conscience de sa présence. Je devais avoir 4 ans. Il fut longtemps mon ami invisible, maintenant je l’appelle ange, c’est plus sérieux que d’avoir gardé un ami invisible à mon âge. Et puis peu importe le nom, l’essentiel est d’y croire, d’en prendre soin comme il prend soin de moi.

      1. Le mien vient de me donner un coup de main, il y a quelques minutes. Je marchais sur un trottoir à côté de chez moi où le vent souffle fort également. J’ai entendu un grand bruit derrière moi, et des exclamations. Une palette de peintre en bâtiment venait de tomber à deux mètres derrière moi. Les gens étaient plus effrayés que moi. ¨Du toit … » Merci là-haut !

  1. Tu le vaux bien Evy et il a raison ton ange: on ne sort pas par grand vent et on remercie le ciel de ne pas nous tomber sur la tête! 😊

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑