Tendance bleu

Tout simplement, je m’émerveille. Le bois est devenu océan, de bleu, de senteur, de beauté. Une sorte de frénésie s’est emparée de lui. Bleu. Tendre. Une frivolité. Une sorte de mise en apesanteur. Il ne sera jamais aussi beau que dans ses couleurs de robe de printemps. J’y marche, toujours mon petit sentier, celui que les houx envahissent juste ce qu’il faut pour me le rendre familier. J’y rêve. Je m’éparpille. Ne jamais en revenir tel qu’on y est entré. C’est important. Voilà, c’est tout, juste pour vous montrer un peu, vous faire approcher de mon paradis qui ne cesse de m’étonner, de m’accueillir, de me mettre en amour.

17 commentaires sur “Tendance bleu

  1. quelle merveille! et tes photos restituent très bien ton ressenti 🙂
    je m’en réjouis pour toi! ici point de ces jacinthes dans les bois mais elles sont dans mon jardin grâce à l’une de mes grands-mères 🙂

    1. Un tel plaisir à les prendre, c’est comme si je voulais emporter en moi chaque centimètre du bois. Une véritable ivresse.

  2. La première photo est si caractéristique du verdoyant actuel des forêts ! Je me suis promenée ce weekend en Ariège, ce vert acidulé est si merveilleux que je ne voulais pas le quitter. Ton petit coin a vraiment beaucoup de charme, et c’est vrai qu’avec ce bleu c’est encore plus magique !

    1. C’est tellement féerique ces bois tapissés de bleu. Le bois de Cise attire beaucoup de touristes, mais ils vont surtout à la mer et finalement ne sont que de passage, la plage et petite et sauvage, alors elle nous sauve, sauf lorsque c’est le temps des jonquilles, là, tant qu’il y en a, il y a des cueilleurs, c’est alors la pluie qui nous sauve. Et l’été, les bas-côtés sont toujours encombrés de voitures, mais il y a peu de monde dans le bois même (on n’y bronze pas), les petits sentiers comme le mien deviennent souvent invisibles protégés par les houx. Finalement, je ne rencontre jamais grand monde et souvent même personne dans mon petit coin boisé.

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑